L'AFOPT et l'AOST ont pris connaissance des déclarations de Christian Pierret sur le dégroupage complet de la paire de cuivre pour les technologies xDSL. Elles saluent la volonté du Ministre de pe...

L'AFOPT et l'AOST ont pris connaissance des déclarations de Christian Pierret sur le dégroupage complet de la paire de cuivre pour les technologies xDSL. Elles saluent la volonté du Ministre de permettre un dégroupage effectif avant la fin 2000 qui doit désormais se traduire par des engagements fermes et précis accompagnés d'un calendrier contraignant. Il s'agit là, selon elles, d'un véritable enjeu pour la compétitivité. Tout retard dans cette mise en oeuvre serait préjudiciable pour l'économie nationale et le développement de l'Internet. Selon les deux associations, France Télécom doit formuler très rapidement une véritable offre de connexion xDSL spécifique et dédiée aux nouveaux opérateurs entrants. Si l'offre de France Télécom n'évolue pas prochainement, l'AFOPT et l'AOST se verraient dans l'obligation de saisir les juridictions ou autorités compétentes. L'AFOP regroupe les opérateurs 9 Telecom, Bouygues Télécom, Cegetel Entreprises, Colt télécommunications France, GTS Carrier Services, Médiaréseaux, SFR et SRR. L'AOST regroupe 9 Telecom, ATT, BT, Cable & Wireless, Cegetel Entreprises, Completel, Esprit Telecom, First Telecom, Facilicom International, MCI-WorldCom, RSL Com, Siris et Viatel. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)