Au premier trimestre, Motorola a enregistré un bénéfice net de 180 millions de dollars (1,1 milliard de F environ) en recul de 45 % par rapport à la même période de 1997 pour un chiffre d'affaires d...

Au premier trimestre, Motorola a enregistré un bénéfice net de 180 millions de dollars (1,1 milliard de F environ) en recul de 45 % par rapport à la même période de 1997 pour un chiffre d'affaires de 42 milliards de dollars, en hausse de 4 %. Motorola a averti que l'exercice en cours serait "bien inférieur" aux prévisions des analystes. "Les résultats du premier trimestre ont été influencés par l'impact mondial de la crise en Asie et une compétition sur les prix plus intense". Christover Galvin, le directeur financier, guère optimiste, prévoit que les ventes du second trimestre "devraient être inférieures à celles de la même période l'année dernière et les résultats égaux ou inférieurs à ceux du premier trimestre". Avec des commandes stagnant au premier trimestre et un bénéfice d'exploitation en baisse, le secteur des produits de téléphonie cellulaire est le plus touché. Même si les semi-conducteurs ont connu des ventes en progression de 1 % (11,1 milliard de F), les commandes ont baissé de 4 % et le secteur enregistre une perte d'exploitation. Les équipements de messagerie et de technologies de l'information ont, pour leur part, enregistrer également une perte d'exploitation et vu leurs ventes baisser de 25 % (4,2 milliards de F). Toutefois, Christophe Galvin a indiqué que Motorola bénéficiait "d'une forte croissance en Amérique Latine et d'une expansion continue aux Etats-Unis". (Le Figaro - Les Echos - L'Agefi - 08/04/1998)