Pour dynamiser l'usage d'Internet, France Télécom envisageait de proposer de nouvelles offres commerciales, comme l'installation d'une deuxième ligne téléphonique à prix modique aux particuliers (vo...

Pour dynamiser l'usage d'Internet, France Télécom envisageait de proposer de nouvelles offres commerciales, comme l'installation d'une deuxième ligne téléphonique à prix modique aux particuliers (voir la revue de presse du 27/02). Estimant que le prix proposé évincerait la concurrence du marché de l'Internet, l'ART a bloqué le projet. L'ART a aussi bloqué un projet d'équipement des écoles à prix réduit, de crainte, là aussi, d'instaurer un quasi-monopole sur le marché de l'Internet. (Les Echos - 06/03/1998)