Telecom Italia. Le directeur général du Trésor, Mario Draghi, vient d'annoncer que "l'Etat va totalement se retirer de Telecom Italia, afin que les évènements politiques n'affectent pas le groupe" ...

Telecom Italia. Le directeur général du Trésor, Mario Draghi, vient d'annoncer que "l'Etat va totalement se retirer de Telecom Italia, afin que les évènements politiques n'affectent pas le groupe" lors de l'offre publique de vente qui se tiendra du 20 au 24 octobre. Selon lui, "Il s'agit de la plus grande offre d'actions jamais effectuée en Europe sur le marché secondaire". L'offre du Trésor italien pourrait rapporter, au cours actuel, 9,6 milliards de dollars à l'Etat (56 milliards de F). Concernant 1 500 millions de titres ordinaires, le prix maximum de l'OPV prévue sera fixé le 18 octobre et communiqué dès le lendemain. Le prix définitif sera arrêté le 25. Les actionnaires ayant maintenu leur participation depuis un an se verront réserver 2,9 % de la participation du Trésor. Des rabais de 3 % seront accordés aux investisseurs privés italiens et de 4 % aux salariés de Telecom Italia. Tomaso Tommasi di Vignano, l'administrateur délégué de Telecom Italia s'est déclaré "très satisfait" de cette décision. Le Trésor vient par ailleurs de céder 9,02 % aux 14 actionnaires composant le noyau stable (voir la revue de presse du 01/10). (Les Echos - La Tribune - 06/10/1997)