Paris est avec Lyon (réseau appartenant à NC Numéricâble) l’une des villes où les professionnels du câble espèrent le plus en matière de décollage de l’offre Internet à haut débit. N’étant proposé...

Paris est avec Lyon (réseau appartenant à NC Numéricâble) l’une des villes où les professionnels du câble espèrent le plus en matière de décollage de l’offre Internet à haut débit. N’étant proposé actuellement qu’au Mans, Annecy, Strasbourg, Hérouville Chambéry et Orléans par la Lyonnaise, ainsi qu’à Nice par NC Numéricâble, à Saint-Quentin-en-Yvelines, Metz et Marseille par France Télécom, ce type d’accès ne concerne aujourd’hui pas plus de 4 000 abonnés. Chacun des câblo-opérateurs espère que Paris amorcera le décollage de cette utilisation multimédia des réseaux câblés. La plupart des premiers abonnés à Cybercâble accèdent actuellement à l’Internet par le câble après avoir acquis un modem spécifique vendu 2 690 F TTC (généralement le modèle Cybersurft de Motorola) ou en l’ayant loué 79 F/mois. “Pour une connexion gratuite illimitée et l’émission de 125 mégaoctets au maximum vers l’Internet”, le tarif de base commence à 169 F/mois TTC. 30 000 personnes ont déposé leur coordonnées depuis l’annonce de l’ouverture prochaine, d’ici Octobre, de Cybercâble sur Paris, pour y être raccordées. (La lettre de l’Audiovisuel 21/08/1998)