Construisant un réseau à la norme IP, Level 3 vient d'obtenir sa licence lui permettant d'offrir des services en France. Le groupe compte ouvrir sur Paris en juin-juillet. Ne disposant pas, dans u...

Construisant un réseau à la norme IP, Level 3 vient d'obtenir sa licence lui permettant d'offrir des services en France. Le groupe compte ouvrir sur Paris en juin-juillet. Ne disposant pas, dans un premier temps, de son propre réseau en fibre optique, Level 3 louera de la capacité auprès d'opérateurs de boucle locale. Sa première boucle en propre (d'une quinzaine de km) sera opérationnelle d'ici à la fin de l'année. Déjà actif dans 14 métropoles américaines, Level 3 vient également de commencer la commercialisation de son service à Londres. L'opérateur devrait disposer, d'ici à la fin 1999, d'infrastructures dans au moins 3 villes en Allemagne et une à Amsterdam. Toutes ces villes seront reliées entre elles par un réseau européen reliant déjà Paris, Londres, Francfort et Amsterdam. Level 3 devrait être présent dans 12 villes européennes à l'horizon 2000. En Europe, 1 milliard de dollars seront investis dans cette phase initiale, dont 200 millions en France. N'utilisant que la technologie IP, le groupe construit des réseaux de très haute capacité pouvant évoluer rapidement. L'opérateur promet des prix inférieurs de 30 à 50 % par rapport aux prix actuels du marché. Il