Ayant reçu l'approbation du conseil de surveillance de CIPE France, société spécialisée dans la télésurveillance, sous la condition de recevoir 51 % du capital, Belgacom propose soit 200 F tout de s...

Ayant reçu l'approbation du conseil de surveillance de CIPE France, société spécialisée dans la télésurveillance, sous la condition de recevoir 51 % du capital, Belgacom propose soit 200 F tout de suite par titre, soit 240 F dans deux ans après réception d'un bon de cession négociable en indiquant "Cette offre s'inscrit dans une stratégie de diversification dans le domaine de la surveillance à distance entamée par Belgacom en 1997". Le bon de cession de 240F proposé par Belgacom "à titre subsidiaire" sera exerçable entre le 1er et le 15 mars 2000. (Les Echos - Le Figaro - L'Agefi - La Tribune - 18/12/1997)