France. Ne détenant aucun titre CIPE France, société spécialisée dans la télésurveillance, Belgacom s'était réservé la possibilité de ne pas donner suite à l'offre si les titres apportés représent...

France. Ne détenant aucun titre CIPE France, société spécialisée dans la télésurveillance, Belgacom s'était réservé la possibilité de ne pas donner suite à l'offre si les titres apportés représentaient moins de 51 % du capital dilué. Sur un total de 10,7 millions d'actions composant le capital, les actionnaires de CIPE, jugeant insuffisant le prix proposé par Belgacom (200 F par versement immédiat et 240 F dans deux ans à titre subsidiaire) n'ont apporté que 4,6 millions de titres, soit moins que les 51 %. (Les Echos - L'Agefi - La Tribune - 02/03/1998)