pourrait offrir un service longue distance à New York. Estimant que la Baby Bell a fait les efforts nécessaires pour ouvrir le marché local new-yorkais à la concurrence, l'autorité locale de régulat...

pourrait offrir un service longue distance à New York. Estimant que la Baby Bell a fait les efforts nécessaires pour ouvrir le marché local new-yorkais à la concurrence, l'autorité locale de régulation vient de donner le premier feu vert. Bell Atlantic doit encore obtenir l'autorisation de la FCC qui a jusqu'à présent refusé à tous les opérateurs locaux le droit de faire de la longue distance. (La Tribune - 09/04/1998)