supprimer 4 000 emplois, mais en créer 1 000 autres. Concernant principalement “les activités liées aux infrastructures, les parties non profitables et une réduction considérable des positions cen...

supprimer 4 000 emplois, mais en créer 1 000 autres. Concernant principalement “les activités liées aux infrastructures, les parties non profitables et une réduction considérable des positions centrales”, les suppressions d’emplois seront réalisées sur les trois prochaines années. Selon un communiqué du groupe “des licenciements seront probablement inévitables”.

En revanche, 1 000 emplois nouveaux seront créés principalement dans les secteurs de croissance de la téléphonie mobile, des activités liées à l’Internet des technologies de l’information. (Le Monde Le Figaro La Tribune 04/11/1998)