baptisée Mannesmann Euro Map. Cette société qui offrira des liaisons sans “couture” en Europe devrait entrer en service au cours du premier trimestre 1999. Tout en voulant conserver la majorité de...

baptisée Mannesmann Euro Map. Cette société qui offrira des liaisons sans “couture” en Europe devrait entrer en service au cours du premier trimestre 1999. Tout en voulant conserver la majorité de cette société, Mannesman espère y attirer d’autres partenaires. Selon Hermann Reith, analyste à la banque BHF à Francfort, il pourrait s’agir notamment du groupe français Vivendi, Mannesman détenant 15 % de Cegetel.

Première étape dans la constitution du réseau Mannesmann euro.map, Mannesmann a déjà connecté son réseau de téléphonie fixe Arcor au réseau de Cegetel. Dans un communiqué, Mannesmann a déclaré “avec Vivendi, nous voyons cette liaison comme la première étape pour devenir indépendants des anciens monopoles, y compris en matière de connexions internationales”.

L’activité de Mannesmann euro.map se fondera sur les infrastructures déjà existantes dans chaque pays. Les prochaines étapes devraient être la connexion du réseau fixe d’Arcor avec l’Autriche et l’Italie. Mannesmann euro-map vise à terme 20 % des communications transfrontières en Europe.

Mannesmann a par ailleurs fait part du “prochain” départ de l’opérateur américain ATT et de l’alliance européenne Unisource du tour de table d’Arcor. (Les Echos La Tribune L’Agefi Le Figaro 22/10/1998)