Deutsche Telekom, l'actuel propriétaire du réseau, prévoyant de diviser le réseau en neuf sociétés régionales, a lancé un appel d'offres clos fin août. Dans un communiqué, le président de Mannes...

Deutsche Telekom, l'actuel propriétaire du réseau, prévoyant de diviser le réseau en neuf sociétés régionales, a lancé un appel d'offres clos fin août. Dans un communiqué, le président de Mannesmann, Klaus Esser indique que "seul un opérateur agissant de façon unifiée au niveau fédéral est en mesure de proposer des services compétitifs". Sans dévoiler le montant que le groupe serait prêt à débourser, M. Esser estime que l'acquisition d'une part majoritaire serait la solution la plus intéressante. Les synergies entre le réseau de télévision câblée et sa filiale de téléphonie fixe Mannesmann Arcor devraient, selon le groupe, lui permettre de fournir 1,7 million de foyers en services multimédia, d'ici à mars 2001. Mannesmann tentera de mettre en place un consortium dont il sera le principal actionnaire, s'il ne parvient pas à reprendre seul l'ensemble du réseau. (Christine Weissrock - 10/09/1999)