Désormais, avec 11 212 100 millions d'abonnés au téléphone mobile fin décembre 1998, soit un taux de pénétration de 19,2 %, la France figure dans le peloton de tête des pays d'Europe du Sud, mais ...

Désormais, avec 11 212 100 millions d'abonnés au téléphone mobile fin décembre 1998, soit un taux de pénétration de 19,2 %, la France figure dans le peloton de tête des pays d'Europe du Sud, mais loin encore derrière les pays nordiques. Au 31 décembre 1998, les champions étaient la Finlande avec un taux de pénétration de 57 %, la Suède (51 %), la Norvège (48 %), suivis par l'Italie (35,5 %), le Danemark (34 %), l'Autriche (25,5 %), la Hollande (22,2 %), la Grande-Bretagne (21 %), l'Allemagne et l'Espagne, (17 % chacun), la Belgique (16,6 %) et enfin la Grèce (16 %). Le taux moyen européen est de 22,5 %. (Radio & Télécom mag - janvier-février 1999)