La deuxième licence de téléphonie mobile GSM marocaine a été attribuée, pour 1,08 milliard de dollars (6,8 milliards de F) au consortium Médi Telecom formé de l’opérateur espagnol Telefonica (30,5...

La deuxième licence de téléphonie mobile GSM marocaine a été attribuée, pour 1,08 milliard de dollars (6,8 milliards de F) au consortium Médi Telecom formé de l’opérateur espagnol Telefonica (30,5 %) et Portugal Telecom (30,5 %) associés pour l’occasion aux partenaires marocains BMCB-Bank (20 %), Afriquia (11 %) et la Caisse de dépôts et de gestion (8 %). Concourant aux côtés de Wafabank et Motorola, France Télécom avait proposé 870 millions de dollars. Quant à Vivendi, sa proposition financière était de moitié inférieure à celle du vainqueur. Dès la première année, 40 % de la population et 2 000 km d’axes routiers devront être couverts, puis 75 % de la population et 6 000 km de routes à compter de la cinquième année. (La Tribune le Figaro Les Echos 6/07/1999)