France Télécom, SFR et des distributeurs ont créé un fichier de mauvais payeurs du téléphone mobile. Ayant obtenu l’accord de la CNIL, GIE- Préventel assure la gestion de ce fichier (150 000 noms au...

France Télécom, SFR et des distributeurs ont créé un fichier de mauvais payeurs du téléphone mobile. Ayant obtenu l’accord de la CNIL, GIE- Préventel assure la gestion de ce fichier (150 000 noms aujourd’hui). Bouygues Télécom devrait prochainement le rejoindre. Sur les 9,5 millions d’abonnés au téléphone mobile en France, 10 % ne paient pas “spontanément” leur facture et doivent être relancés, 3 à 5 % laissent une ardoise avant de s’adresser à un concurrent. Les factures impayées s’élèvent en moyenne à 2 000 F. (Les Echos 23/11/1998)