MCI, l’opérateur télécoms longue distance américain, vient d’être retenu par Washington pour déployer un réseau de téléphonie mobile GSM en Irak. D’après le Wall Street Journal, la somme du ...

MCI, l’opérateur télécoms longue distance américain, vient d’être retenu par Washington pour déployer un réseau de téléphonie mobile GSM en Irak. D’après le Wall Street Journal, la somme du contrat porterait sur 45 millions d’euros. L’opérateur avait déjà décroché un contrat similaire en Afghanistan en juin 2002.

Une bonne affaire pour l’opérateur américain qui sort toujours branlant du plus grand scandale financier de la bulle télécoms. Rappelons que Worldcom a reconnu le 5 novembre 2002 avoir comptabilisé illégalement plus de 9 milliards de dollars dans ses revenus, depuis 1999 ! Washington a toutefois rappelé qu’il ne s’agissait que d’un déploiement de réseau limité, censé servir la communauté étrangère présente à Bagdad (militaires, humanitaires…) qui communique actuellement par satellites.

Le futur gouvernement irakien sera amené à « choisir lui-même » les sociétés qui reconstruiront l’infrastructure du pays irakien. Côté technologie, la norme GSM a été choisie au dépend du CDMA, bien que le ministre de la défense américaine, Donald Rumsfeld, ait maladroitement définit le GSM comme « une norme française dépassée » !

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/05/03)