Les deux principaux opérateurs mobiles japonais, NTT DoCoMo et KDDI, se démarquant sur le marché, viennent d'annoncer le développement conjoint d'un dispositif pour alerter leurs clients en temps réel à partir de leurs téléphones mobiles avant la survenance d'un tremblement de terre, en fonction du lieu où ils se trouvent. Le troisième opérateur, Softbank Mobile, a indiqué y travailler également de son côté.

Ce système devrait être proposé dans quelques mois. Il relaiera ainsi les informations de l'Agence météorologique japonaise, laquelle a conçu un outil unique de détection précoce des tremblements de terre quelques secondes ou minutes avant une secousse majeure. L'efficacité de ces alertes dépend du délai entre l'annonce de l'Agence météorologique et l'envoi des messages. Ce qui oblige les deux opérateurs à développer une technique particulière pour adresser simultanément, à tous les abonnés potentiellement concernés, un message différent selon le lieu où ils se trouvent (un même séisme est en effet ressenti avec plus ou moins de violence selon les endroits). "Si nous utilisions les e-mails mobiles, il y aurait des risques importants de saturation de réseau et de retard", ont-ils indiqué les deux opérateurs japonais sans toutefois donner de détail sur la technologie en cours de développement. [via : News.fr et France Mobiles] L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi