L’office monégasque des télécommunications, Monaco Telecom va ouvrir son capital à un grand opérateur international. Numéro un mondial pour le nombre de lignes principales pour 1 000 habitants ain...

L’office monégasque des télécommunications, Monaco Telecom va ouvrir son capital à un grand opérateur international. Numéro un mondial pour le nombre de lignes principales pour 1 000 habitants ainsi qu’en termes de recettes du réseau téléphonique par ligne et du chiffre d’affaires par agent (3 millions de F par agent), Monaco Telecom se situe au second rang avec 5 500 minutes de communication par habitant et par an, juste derrière les Etats-Unis (5 800). Malgré deux baisses de tarifs, Monaco Telecom réalise un chiffre d’affaires de 500 millions de F, en hausse de près de 12 %. 80 opérateurs étrangers auraient déjà posé leur candidature. France Télécom, Cegetel et Telecom Italia figurent dans la “short list”. Grâce à cette privatisation, Monaco Telecom aura une stature d’opérateur international. (La Tribune 03/11/1998)