D'importants problèmes existeraient dans la mise au point des nouveaux matériels de téléphonie mobile numérique à la norme américaine CDMA. Selon le Wall Street Journal, le consortium PrimeCo regrou...

D'importants problèmes existeraient dans la mise au point des nouveaux matériels de téléphonie mobile numérique à la norme américaine CDMA. Selon le Wall Street Journal, le consortium PrimeCo regroupant un certain nombre d'opérateurs aurait même annulé un contrat de 500 millions de dollars (3 milliards de F) et reporté cette commande auprès de Lucent Technologie. Aucune des deux sociétés ne commentait hier cette information. De plus en plus, Motorola, présent dans la téléphonie mobile depuis longtemps, voit son leadership mondial contesté au profit d'Ericsson. Motorola a même été rattrapé ou dépassé par ses concurrents sur son marché domestique où la norme CDMA reste dominante. En quelques années, Lucent Technologies a ainsi acquis 60 % du marché du CDMA. Coup sur coup, Motorola avait toutefois réussi à remporter quelques contrats (PrimeCo, Sprint et deux contrats au Japon). Mais Motorola semble rencontrer d'importants problèmes techniques, malgré un investissement important pour mettre au point ses équipements pour la norme CDMA. Sur les équipements déjà livrés par Motorola, PrimeCo aurait fait face à plus d'une centaine de pannes, situation inacceptable pour un opérateur de télécommunications. (La Tribune - 26/02/1998)