Telekom. Tout en indiquant que l'augmentation de capital dont bénéficiera France Télécom devrait intervenir "au second semestre 1998", Michel Bon précise qu'elle servira pour "tout ou partie" au fin...

Telekom. Tout en indiquant que l'augmentation de capital dont bénéficiera France Télécom devrait intervenir "au second semestre 1998", Michel Bon précise qu'elle servira pour "tout ou partie" au financement de l'acquisition d'une participation au capital de son partenaire depuis plusieurs années, Deutsche Telekom. En tablant sur "un accord d'ici à la fin 1997", il indique par ailleurs "nous allons engager les discussions". En fonction de celles-ci, il se peut que les prises de participation croisées entre France Télécom et Deutsche Telekom ne se chiffrent pas à 7,5 % comme annoncé par le gouvernement. Michel Bon considère que cette alliance doit aller au-delà d'une prise de participations croisées "il faut un accord de coopération plus large. Nous allons étudier comment mieux développer nos chiffres d'affaires respectifs, mieux maitriser nos coûts". (Le Monde - 12/09/1997)