South se poursuivent. Selon un porte-parole de RWE, les négociations entre les trois groupes, en vue de nouer une coopération dans les télécommunications, continuent. Possédant respectivement 40 et...

South se poursuivent. Selon un porte-parole de RWE, les négociations entre les trois groupes, en vue de nouer une coopération dans les télécommunications, continuent. Possédant respectivement 40 et 35,7 % de leur filiale Otelo, Veba et RWE réservent pour un groupe étranger une part du capital de cette société de 22,5 %, afin de lui donner une dimension internationale. (L'Agefi - 30/04/1998)