La société française Nomea vient de racheter la société lyonnaise Transfer, spécialisée dans la revente et l’intégration de réseaux privés de télécommunication à destination des PME. Spécialisée d...

La société française Nomea vient de racheter la société lyonnaise Transfer, spécialisée dans la revente et l’intégration de réseaux privés de télécommunication à destination des PME. Spécialisée dans le conseil et l’ingénierie de réseaux de télécoms pour les entreprises, Nomea va pouvoir élargir sa gamme de services grâce à cette acquisition. Fondée en 1990, Nomea a été rachetée l’an passé par le groupe sud-africain Persetel (devenu PQ Holding). Ayant réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards, cette société de 6 000 personnes est leader dans son pays en matière d’intégration de système. Présent dans onze pays, et réalisant déjà plus de 2 milliards de F en Europe, Persetel veut désormais investir très fortement sur le Vieux Continent. La société a récemment acquis la division intégration de réseau en Europe du distributeur américain Amixter, appelée ACI.

Ayant réalisé l’an dernier près de 80 millions de F de chiffre d’affaires et près de 160 millions en 1998, Nomea devrait dépasser pour son exercice clos le 31 mai prochain les 200 millions de F. (Les Echos 24/11/1998)