Issus du regroupement de deux consortiums recalés pour l'obtention de la troisième licence italienne remportée par Wind, ce "consortium bleu" s'est constitué pour obtenir la quatrième licence de t...

Issus du regroupement de deux consortiums recalés pour l'obtention de la troisième licence italienne remportée par Wind, ce "consortium bleu" s'est constitué pour obtenir la quatrième licence de téléphonie mobile en Italie. (Le Monde - 20/03/1999)