Pour le retard pris, selon lui, dans l'attribution de sa licence d'opérateur de télécommunications en France, l'opérateur français AXS Télécom entend déposer un recours devant le tribunal administra...

Pour le retard pris, selon lui, dans l'attribution de sa licence d'opérateur de télécommunications en France, l'opérateur français AXS Télécom entend déposer un recours devant le tribunal administratif. Alors que les documents remis aux opérateurs dans le cadre de l'ouverture du marché français prévoyaient un délai pour la réponse d'environ six semaines, Antoine Beauregard, le PDG d'AXS Télécom, indique que huit mois après sa demande, la licence n'a toujours pas été accordée et dénonce "ce système à deux vitesses qui favorise les plus gros opérateurs et pénalise les petits". La Commission européenne, selon lui, recommande un délai de quatre mois maximum. Si hier, chez AXS Télécom, on indiquait "n'avoir aucune nouvelle sur l'évolution du dossier", l'ART, pour sa part, se refusait à tout commentaire. (La Tribune - Les Echos - 03/04/1998)