vient d'être mise en place chez Alcatel. Les produits classiques de téléphonie (poste filaire, sans fil analogique et numérique), les téléphones mobiles GSM et les nouveaux produits multimédias comm...

vient d'être mise en place chez Alcatel. Les produits classiques de téléphonie (poste filaire, sans fil analogique et numérique), les téléphones mobiles GSM et les nouveaux produits multimédias comme le terminal Internet baptisé Internet Screeephone sont regroupés dans cette division Comme l'explique son dirigeant Patrick Liot "cette nouvelle division va nous permettre de donner plus de visibilité à ces activités". La division emploie en Europe 2 400 salariés environ. Seuls les sites de Laval et Hilkirch, spécialisés dans le GSM, subsistent. Les productions de téléphones classiques ont été délocalisées en Asie. Pour desservir uniquement le marché chinois, une usine de fabrication d'appareils GSM a été ouverte en Chine. Pour faire face à la croissance du marché local, une usine de fabrication de téléphones GSM sera aussi nécessaire en Asie. En 2000, l'Asie devrait représenter 50 % du marché GSM. Selon Patrick Liot, les ventes de terminaux GSM pour Alcatel devraient s'élever en 1997 entre 2,6 et 2,7 millions d'unités (950 000 l'an passé) soit une part de marché proche de 10 %. Dans les prochaines semaines, Alcatel lancera pour le grand public une nouvelle gamme de téléphones sans fil numériques à la norme Dect, baptisée Altiset, dont le design rappelle celui du terminal GSM. En 1998, les terminaux Dect devraient représenter en France 30 % des ventes d'appareils sans fil (10 % en 1996). (La Tribune - 30/09/1997)