Après Rhodium, filiale de PPR (voir revue de presse du 07/05), et MFS Communications SA, filiale de WorldCom (voir revue de presse du 05/05), c'est au tour de la filiale télécoms de la RATP, Telcité...

Après Rhodium, filiale de PPR (voir revue de presse du 07/05), et MFS Communications SA, filiale de WorldCom (voir revue de presse du 05/05), c'est au tour de la filiale télécoms de la RATP, Telcité d'être autorisée à établir et à exploiter en Ile-de-France, pour quinze ans, un réseau de télécommunications ouvert au public pour tous services autres que le service téléphonique entre points fixes. Sur le plan juridique, ces activités devront être séparées dans les six mois des activités de connectivité optique sur fibres nues. Si d'autres opérateurs ont accès au domaine public dont la RATP est gestionnaire, cette obligation pourra être levée. (Les Echos - 11/05/1998)