Telephone. Aux termes de l'accord que vient de conclure l'opérateur de télécoms japonais NTT avec l'opérateur philippin PLDT, NTT deviendra à terme son principal partenaire industriel et son deu...

Telephone. Aux termes de l'accord que vient de conclure l'opérateur de télécoms japonais NTT avec l'opérateur philippin PLDT, NTT deviendra à terme son principal partenaire industriel et son deuxième actionnaire avec 15 % du capital. Il va pour cela souscrire à une augmentation de capital de 386 millions de dollars de PLDT, ce qui lui permettra de détenir 7,2 % du capital de ce dernier. NTT apportera parallèlement à PLDT la totalité de sa participation de 37 % dans l'opérateur de téléphonie mobile philippin Smart évaluée à 372 millions de dollars. En échange, il recevra une participation supplémentaire de 7,8 % dans PLDT, portant ainsi sa participation finale à 15 %. Espérant 3 millions d'abonnés d'ici à la fin de l'année, PLDT représente 70 % environ du marché philippin, aussi bien en téléphonie fixe qu'en mobile. Autorisé à compter du 1er juillet à offrir des services entre le Japon et le reste du monde, cet investissement était "hautement prioritaire" pour NTT. Les Philippines sont le quatrième pays appelé depuis le Japon, après les Etats-Unis, la Chine et la Corée du Sud. Après les Etats-Unis, le Japon est la seconde destination internationale des Philippines. (La Tribune - 7/06/1999)