NTT West et East, filiales régionales de l’opérateur japonais NTT, vont supprimer 6 500 postes supplémentaires par rapport au plan de restructuration annoncé fin 1999 prévoyant 21 000 départs. Sel...

NTT West et East, filiales régionales de l’opérateur japonais NTT, vont supprimer 6 500 postes supplémentaires par rapport au plan de restructuration annoncé fin 1999 prévoyant 21 000 départs. Selon les communiqués des deux sociétés, il s’agit de mesures de préretraite. Les départs se feront sur la base du volontariat. Les baisses tarifaires nécessaires pour affronter la concurrence seraient à l’origine de ces mesures. Les tarifs pour l’interconnexion au réseau régional de NTT devront diminuer de 50 % sur deux ans et ceux au réseau local de 20 % rétroactivement à compter du 1er avril. NTT West prévoit 3 500 départs en retraite et NTT East 3 000. Les personnes concernées devront avoir plus de 40 ans, mais moins de 57 ans et avoir passé plus de 10 ans au sein de ces sociétés. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 25/09/2000)