perplexe. Hier matin, pour la première fois depuis l'annonce surprise de WordlCom, à la suite de rumeurs sur une éventuelle contre-attaque du britannique, l'action BT accusait un net recul (à 462 ...

perplexe. Hier matin, pour la première fois depuis l'annonce surprise de WordlCom, à la suite de rumeurs sur une éventuelle contre-attaque du britannique, l'action BT accusait un net recul (à 462 pence) à la Bourse de Londres. Bien que démenties par BT, selon certaines rumeurs circulant à la City, le britannique aurait préparé un mémorandum interne mettant l'accent sur le caractère vulnérable de l'offre de WorldCom entièrement prévue par échange d'actions. Cependant, BT reste toujours sur son devoir de réserve imposé par la règlementation américaine, dans l'attente de la réponse de MCI à WorldCom, prévue selon certaines sources pour demain. (Les Echos - 07/10/1997)