Communications International (CCIL). Après un premier échec, Olivetti et Mannesmann ont réussit à boucler "avec succès" leur OPA sur la totalité du capital de CCIL, au prix de 80 dollars par acti...

Communications International (CCIL). Après un premier échec, Olivetti et Mannesmann ont réussit à boucler "avec succès" leur OPA sur la totalité du capital de CCIL, au prix de 80 dollars par action, contre 65,75 dollars dans la première offre repoussée. Cette opération leur permet de renforcer leur contrôle sur Omnitel, dont CCIL est actionnaire à hauteur de 10,3 %. (La Tribune - Les Echos - 03/02/1999)