Les opérateurs mobiles traverseraient-ils une mauvaise passe? Selon Reuters, le français Orange et le britannique Vodafone ont annoncé leur intention de fusionner leurs réseaux de téléphonie de...

Les opérateurs mobiles traverseraient-ils une mauvaise passe? Selon Reuters, le français Orange et le britannique Vodafone ont annoncé leur intention de fusionner leurs réseaux de téléphonie de troisième génération en Grande Bretagne, dans le but de réduire leurs coûts.
 
Pourquoi une telle décision? Pour les deux groupes, cette fusion devrait permettre de réaliser des économies et, surtout, d'abaisser le seuil de rentabilité économique de services 3G.
 
En effet, si le nombre d'abonnements aux services 3G augmente, les clients n'utilisent encore que très peu les services qui leur sont proposés, comme l'accès à Internet et la télévision sur mobile, ce qui pénalise tout retour sur des investissements conséquents.
 
Orange et Vodafone conserveront néanmoins le contrôle de la structure de base de leur réseau.
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 09/02/2007)