Filiale des groupes Veba et RWE, l'opérateur privé de téléphone Otelo n'envisage pas de racheter la totalité de l'opérateur de téléphonie mobile E-Plus. Détenant déjà 60,25 % d'E-Plus, Otelo avait...

Filiale des groupes Veba et RWE, l'opérateur privé de téléphone Otelo n'envisage pas de racheter la totalité de l'opérateur de téléphonie mobile E-Plus. Détenant déjà 60,25 % d'E-Plus, Otelo avait annoncé en janvier qu'il comptait augmenter sa participation à 77,5 %. Confronté à la concurrence de Deutsche Telekom et à une diminution de ses marges bénéficiaires, Otelo doit aujourd'hui réduire ses projets. Son président, Thomas Geitner, a par ailleurs annoncé qu'Otelo va se lancer dans le réseau local en commençant par la ville d'Essen (ouest). (La Tribune - le Figaro - 16/02/1999)