La Poste va en effet mettre en vente des "packs" de mobiles dans une trentaine de bureaux tests du Pas-de-Calais dès la fin mars. Ce test, d'une durée de six mois, auquel participeront les trois o...

La Poste va en effet mettre en vente des "packs" de mobiles dans une trentaine de bureaux tests du Pas-de-Calais dès la fin mars. Ce test, d'une durée de six mois, auquel participeront les trois opérateurs (Itinéris, SFR et Bouygues Télécom), ne concernera dans un premier temps que les bureaux situés en zone rurale. La Poste et ses nouveaux partenaires veulent voir si "les bureaux de poste sont un canal intéressant pour toucher le grand public". Si l'expérience s'avère concluante, La Poste utilisera pour la première fois une partie de ses 17 000 bureaux comme points de vente pour des produits n'ayant strictement rien à voir avec ses propres activités. La Poste a en effet deux impératifs : faire face tout d'abord à la fin programmé de son monopole pour 2003, ce qui lui fera perdre une partie de son chiffre d'affaires, et rentabiliser son réseau de bureaux qui lui coûte cher, notamment en zone rurale. Pour les opérateurs de mobiles, c'est un bon moyen d'élargir leur audience. (Le Parisien - 03/02/1999)