délivrées. Hier quatre des principaux nouveaux entrants sur le marché des télécommunications en France se sont vus accorder leurs licences d'opérateur de téléphonie fixe par le ministère de l'Econ...

délivrées. Hier quatre des principaux nouveaux entrants sur le marché des télécommunications en France se sont vus accorder leurs licences d'opérateur de téléphonie fixe par le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie. Dés l'ouverture des télécoms à la concurrence, le 1er janvier 1998, Telecom Développement (filiale de Gegetel et de la SNCF), Bouygues STET Telecom (société commune Bouygues Telecom - Telecom Italia), Siris (filiale d'Unisource), et Omnicom, leur licence en poche, vont désormais être en mesure "d'établir et exploiter un réseau de tlécommunications ouvert au public et à fournir un service téléphonique au public". Le 15 septembre dernier, l'ART avait de son côté délivré les préfixes à 1 chiffre à France Télécom (8), à Telecom Développement (7) et à Netco rebaptisé depuis "9 Telecom Réseau" (9). Deux mois plus tard, Siris et Omnicom obtenaient respectivement les préfixes 2 et 5. Si le préfixe O reste réservé à l'opérateur local, les deux préfixes encore libres (le 4 et le 6) pourront "être attribués dans les prochaines semaines à d'autres demandeurs". Un prochain tirage au sort sera organisé par l'ART avant le 15 février. (Les Echos - La Tribune - Libération - 19/12/1997)