du "2". Comme annoncé dans la lettre du 17/11, Deutsche Telekom va acquérir 100 % du capital de Siris, détenu jusqu'à présent par Unisource, pour un montant de 700 millions d'euros (environ 5 mill...

du "2". Comme annoncé dans la lettre du 17/11, Deutsche Telekom va acquérir 100 % du capital de Siris, détenu jusqu'à présent par Unisource, pour un montant de 700 millions d'euros (environ 5 milliards de F). En s'appuyant sur un réseau national en propre et le préfixe 2 lui permettant d'opérer un réseau en France, Siris, spécialisé sur le marché des entreprises, s'est hissé au second rang des opérateurs alternatifs de télécommunications fixes sur le marché français. L'opérateur compte parmi sa clientèle des entreprises, grandes et moyennes, ainsi que des multinationales. Un tiers des sociétés du CAC 40 sont clients de Siris. François Maire, le président de Siris, dans un communiqué commun, se félicite de cet accord "qui va permettre à Siris de s'adosser au plus grand opérateur de télécommunications en Europe et de renforcer son leadership en France". Créé en 1993 par Unisource, Siris, troisième opérateur de télécommunications d'entreprise en France, possède un réseau de plus de 2 000 km de fibre optique (5 000 km en 2000) et plus de 80 points de présence en France. Son réseau est déjà interconnecté à tous les centres économiques, notamment Paris, Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Lille. L'opération doit encore être approuvée par le Conseil de Surveillance de Deutsche Telekom AG. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)