L'information a eu un effet percutant sur les marchés boursiers aux Etats-Unis. D'abord relayée par le Wall Street Journal, elle a été reprise ensuite par le New York Times et la chaîne CNBC...

L'information a eu un effet percutant sur les marchés boursiers aux Etats-Unis. D'abord relayée par le Wall Street Journal, elle a été reprise ensuite par le New York Times et la chaîne CNBC : les deux opérateurs américains Sprint et Nextel seraient en discussion en vue d'une fusion. L'information n'a à ce jour pas été confirmée par les deux intéressés.
Si l'opération se concrétisait, le pays verrait une seconde opération de grande envergure sur son marché des télécommunications. Rappelons que l'opérateur Cingular rachetait AT&T Wireless pour 41 milliards de dollars au début de cette année.
Sprint est aujourd'hui le troisième opérateur de téléphonie mobile du pays avec 17,3 millions d'abonnés, derrière le numéro un Cingular, précisément, et Verizon Wireless. De son côté, Nextel est le cinquième opérateur mobile du pays, avec 15,3 millions d'abonnés... mais c'est aussi le plus rentable, comme le rappelle le quotidien Les Echos dans son édition de ce vendredi, grâce à sa présence auprès des clients professionnels.

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/12/2004)