Les créanciers du consortium Iridium lui ont donné samedi un sursis de trente jours pour restructurer sa dette. Iridium a désormais jusqu'au 30 juin pour trouver des solutions destinées à réduire s...

Les créanciers du consortium Iridium lui ont donné samedi un sursis de trente jours pour restructurer sa dette. Iridium a désormais jusqu'au 30 juin pour trouver des solutions destinées à réduire ses coûts financiers et à restructurer la capitalisation de la société. Selon John Richardson, le président de l'entreprise, ce délai va permettre au consortium de définir une "nouvelle stratégie financière entre Motorola et les autres investisseurs stratégiques". Ayant démarré son service en novembre 1998, le programme Iridium comprend 66 satellites destinés aux télécommunications terrestres avec des combinés cellulaires. Pour l'instant, ce programme n'a pas rencontré le succès espéré par ses promoteurs. (Les Echos - La Tribune - 31/05/1999)