Lundi dernier, la semaine commençait avec l'annonce en grande pompe du rachat de l'opérateur MCI par Verizon pour 5,3 milliards de dollars. Dans un article de la lettre de l'Atelier, les...

Lundi dernier, la semaine commençait avec l'annonce en grande pompe du rachat de l'opérateur MCI par Verizon pour 5,3 milliards de dollars. Dans un article de la lettre de l'Atelier, les internautes pouvaient lire :

" Verizon a donc coupé l'herbe sous le pied de son principal concurrent à la reprise de MCI, Qwest Communications, qui avait pourtant offert 7,3 milliards de dollars . Les actionnaires de MCI ont motivé leur refus de cette proposition en précisant qu'ils doutaient de la solidité financière de Qwest, qui affiche aujourd'hui 17 milliards de dollars de dettes au compteur ".

Aujourd'hui, Qwest crée l'événement : l'opérateur ne lâche pas prise, puisqu'il vient d'annoncer qu'il ferait une nouvelle offre aux actionnaires de MCI. Son président Richard Notebaert s'est adressé par courrier au président du conseil d'administration de MCI, en précisant son intention mais sans donner d'échéance à sa prochaine offre et sans la chiffrer.

Plus loin, il précise que sa proposition, non seulement sera plus élevée que celle de Verizon, mais est aussi susceptible de recevoir l'accord des autorités de régulation six mois avant que celui sur le mariage MCI-Verizon ne soit émis.

(Atelier groupe BNP Paribas - 18/02/2005)