C'est dans la perspective d'une profonde mutation que France Télécom marque aujourd'hui sa volonté de se focaliser sur le mobile et sur le haut débit. A cet effet, le groupe a annoncé sa nouvelle...

C’est dans la perspective d’une profonde mutation que France Télécom marque aujourd’hui sa volonté de se focaliser sur le mobile et sur le haut débit. A cet effet, le groupe a annoncé sa nouvelle organisation par marchés, et les noms de ses cinq divisions opérationnelles : la division « services de communication entreprises » (qui intègre la filiale Equant), la division « services de communication résidentiels » (Internet Wanadoo et téléphonie fixe), la division « services de communication personnels » (activités mobiles, Orange), la division « ventes et services France » et enfin la division « internationale ».

Cette nouvelle organisation est marquée par le départ de l’américain Sol Trujillo, nommé PDG d’Orange en février 2003. C’est l’Indien Sanjiv Ahuja qui lui succède. Arrivé en avril 2003 en tant que directeur opérationnel d’Orange, Sanjiv Ahuja était auparavant président de l’ancien Bellcore. Il représentera donc Orange au comité exécutif de France Télécom ; dans cette mission il sera assisté de John Alwood, directeur général d’Orange UK et de Didier Quillot, directeur général d’Orange France.

(Atelier groupe BNP Paribas – 31/03/2004)