Le quotidien économique Les Echos rapporte dans son édition de ce matin que le ministère de l'économie et des finances envisagerait un prélèvement sur le chiffre d'affaires des opérateurs de...

Le quotidien économique Les Echos rapporte dans son édition de ce matin que le ministère de l’économie et des finances envisagerait un prélèvement sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile. Au total, cette opération rapporterait quelque 13,5 milliards d’euros sur 15 ans. Le prélèvement serait progressif, pouvant aller jusqu’à 5 % du chiffre d’affaires de l’opérateur.

C’est au moment où les conditions de renouvellement des licences GSM de SFR et Orange sont sur le point d’être révélées que le ministère a émis cette proposition, qui s’accompagne d’un autre projet : l’augmentation des redevances fixes annuelles, qui pourraient jusqu’à tripler, pour rapporter 3 milliards d’euros sur 15 ans.

Depuis la diffusion de cette information par le journal les Echos, les deux opérateurs concernés ne se sont pas exprimés. On imagine cependant que leur réaction ne sera pas des plus enjouées. Pour Bouygues Télécom, en revanche, pas d’inquiétude pour l’instant, puisque sa licence ne sera renouvelée que trois ans après celles de ses concurrents, soit en 2009. C’est dans un mois que les intentions du ministère de l’économie et des finances quant au renouvellement des licences devraient être révélées.

(Atelier groupe BNP Paribas –27/02/2004)