Deutsche Telekom ne vendra l'essentiel de son réseau câblé, divisé en neuf régions, qu'en 2001, pour des raisons fiscales. L'opérateur historique allemand veut en effet attendre l'entrée en vigueur ...

Deutsche Telekom ne vendra l'essentiel de son réseau câblé, divisé en neuf régions, qu'en 2001, pour des raisons fiscales. L'opérateur historique allemand veut en effet attendre l'entrée en vigueur du projet du gouvernement fédéral prévoyant la fin de la taxation des plus-values sur les ventes de participations industrielles. (Christine Weissrock - Atelier Paribas 08/02/2000)