Le groupe Bouygues vient de présenter ses comptes du premier semestre 1999. Bouygues Télécom a enregistré au premier semestre une perte nette, avant impôt différé actif, de 445 millions de F (67...

Le groupe Bouygues vient de présenter ses comptes du premier semestre 1999. Bouygues Télécom a enregistré au premier semestre une perte nette, avant impôt différé actif, de 445 millions de F (67,8 millions d'euros), contre une perte de 254 millions de F au premier semestre 1998. En tenant compte de l'impôt différé actif, le résultat de Bouygues est posiif à 173 millions de F. L'impôt différé actif équivaut à un crédit d'impôt et s'explique par les pertes accumulées par Bouygues Télécom depuis le lancement de son activité en 1996. Par rapport à 1998, les résultats d'exploitation 1999 de toutes les activités du groupe, excepté les Télécommunications, seront en progrès. Pour l'ensemble de l'exercice 1999, l'incidence de Bouygues Télécom dans les résultats consolidés du groupe sera une charge nette d'environ 100 millions d'euros. La charge nette de Bouygues Télécom sur le bénéfice net part du Groupe Bouygues sera inférieure pour l'exercice 2000 à celle prévue pour 1999. Bouygues Télécom devrait être bénéficiaire en 2001. (Christine Weissrock - Atelier Paribas)