réseaux de téléphonie mobile réalisée par l’ART. L’ART vient de conclure une seconde enquete d’évaluation de la couverture des réseaux de téléphonie mobile portant sur 60 cantons. La première enqu...

réseaux de téléphonie mobile réalisée par l’ART. L’ART vient de conclure une seconde enquete d’évaluation de la couverture des réseaux de téléphonie mobile portant sur 60 cantons. La première enquete, réalisée en juin dernier, portait sur 40 cantons. L’ART aura ainsi testé en 2001 la couverture de 100 cantons au total. Cette enquete, réalisée en octobre et novembre, a été conduite pour la phase terrain par le cabinet Directique. La couverture mesurée est une couverture telle que perçue sur les routes. Les résultats de cette enquete, compte tenu du nombre de cantons retenu, ne permettent pas de tirer des conclusions définitives pour l’ensemble du territoire français. Toutefois, ils font apparaître d’importants écarts entre les cantons et sur un canton donné, entre les opérateurs. Ainsi, 49 des 60 cantons étudiés sont couverts à plus de 90 % par au moins un opérateur. 10 sont couverts à moins de 60 % par au moins un opérateur. La couverture moyenne sur ces cantons et pour les trois opérateurs ressort à 86 %. Cette couverture moyenne ressort à 83 % pour les 100 cantons étudiés en 2001. (Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 14/12/2001)