énorme succès. Plus d'un million d'investisseurs ont déjà répondu à la plus importante OPV jamais réalisée en Italie. Cette semaine, 700 millions d'actions sont mises en vente sur le marché italien....

énorme succès. Plus d'un million d'investisseurs ont déjà répondu à la plus importante OPV jamais réalisée en Italie. Cette semaine, 700 millions d'actions sont mises en vente sur le marché italien. Les réservations dépassent déjà en volume deux fois le montant de l'offre. 57 % des 127 000 salariés ont adhéré à l'OPV ce qui ne manque pas de satisfaire Tomaso Tommasi, l'administrateur délégué "c'est un résultat inespéré. Je m'attendais à 30/40 % au plus". Le cours de l'action sera arrêté officiellement ce week-end. M. Tommasi "s'attend à un chiffre d'affaires de 48 000 milliards de lires (165 millirds de F) pour Telecom Italia en l'an 2000. Soit le double de son niveau actuel (70,7 milliards de F). Un cinquième de ce revenu proviendra du développement de nouveaux services de télécommunications". Vantant la productivité du groupe, il rajoute "elle est la plus élevée des opérateurs européens de télécommunications avec 305 lignes par salarié". Ayant mis en vente l'intégralité des 35,68 % qu'il détient encore dans Télécom Italia, le Trésor s'attend à recueillir 26 300 milliards de lires (près de 90 milliards de F). (Le Figaro - 24/10/1997)