Le groupe d'électricité allemand RWE, actionnaire avec Veba de l'opérateur téléphonique O.tel.O, vient d'annoncer la mise au point, en partenariat avec le suisse Ascom, d'un système permettant de...

Le groupe d'électricité allemand RWE, actionnaire avec Veba de l'opérateur téléphonique O.tel.O, vient d'annoncer la mise au point, en partenariat avec le suisse Ascom, d'un système permettant de téléphoner et d'échanger des données sur le réseau électrique. Selon RWE, ce procédé, basé sur la technologie "Powerline communication" (PLC) permettra de surfer sur Internet à très grande vitesse, de téléphoner sur le réseau électrique ou de faire surveiller des installations à distance par un prestataire de services. Analyste à la Bakgessellschaft de Berlin, Ralf Hallman explique "l'avantage est double. D'une part, avec l'ouverture à la concurrence du marché électrique, il devrait permettre aux clients privés de choisir plus facilement leur fournisseur de courant, quelle que soit l'origine géographique de ce dernier. D'autre part, il devrait permettre d'utiliser le réseau électrique pour téléphoner, ce qui permettra de s'affranchir de l'ancien monopole pour le dernier maillon du réseau téléphonique". Dès l'année prochaine, le procédé PLC pourrait entrer en service pour le grand public.

Actuellement, l'électricien Bewag à Berlin développe un système similaire baptisé Düne. De son côté, le canadien Nortel a créé une société spécifique Norweb pour développer sa solution dans ce domaine actuellement expérimentée en Grande-Bretagne. (Les Echos - La Tribune - 12/03/1999)