Retevision Moviles pourrait investir 597,2 milliards de pesetas (23,6 milliards de F). Cette licence devrait être attribuée fin juin. (voir aussi la revue de presse du 20/05). Contrôlé à 40,1 % p...

Retevision Moviles pourrait investir 597,2 milliards de pesetas (23,6 milliards de F). Cette licence devrait être attribuée fin juin. (voir aussi la revue de presse du 20/05). Contrôlé à 40,1 % par Retevision et à 39,1 % par l'italien STET, Retevision Moviles est en concurrence avec le consortium Alas détenu à 35 % par France Télécom. Pour sa part, Alas prévoit un investissement de 364 milliards de pesetas (14,4 milliards de F). Selon Anna Birules, directrice générale de Retevision, le réseau de téléphonie mobile de Retevision sera opérationnal dans six mois. Avant la fin 2000, il devrait couvrir 95 % de la population espagnole. Elle a notamment déclaré que la société "concentrera 75 % de ses investissements prévus sur la période juin 1998-décembre 2000". De son côté, le consortium Alas s'est engagé, la semaine passée, à être opérationnel huit mois après l'obtention de la licence et à couvrir en 2008, 88 % du territoire. (Les Echos - 27/05/1998)