demandé hier à Bruxelles que figure la connexion des écoles à Internet parmi les obligations de service universel des opérateurs de télécommunications. L'Italie, la Belgique, l'Espagne et l'Autriche...

demandé hier à Bruxelles que figure la connexion des écoles à Internet parmi les obligations de service universel des opérateurs de télécommunications. L'Italie, la Belgique, l'Espagne et l'Autriche notamment ont bien accueilli cette proposition. 1 000 terminaux devraient être installés, l'an prochain, en France dans les bureaux de poste situés dans les grandes villes, dans les zones rurales et dans les quartiers difficiles. Ce programme pour lequel 15 milliards de F ont été prévus sur trois ans permettrait de faire passer, grâce à des tarifs préférentiels, le coût d'abonnement des écoles à Internet de 21 000 F par an actuellement pour 10 micro-ordinateurs et 2 000 heures d'utilisation à 5 800 F pour les parcs inférieurs à 10 ordinateurs et à 8 000 F pour ceux allant de 10 à 15 micro-ordinateurs. (Les Echos - La Tribune - 02/12/1997)