Le groupe d'électronique japonais Sharp vient d’annoncer son intention de s’implanter en Chine en profitant l’impact des Jeux Olympiques 2008 de Pékin pour se faire une place sur le plus grand marché de la téléphonie mobile au monde. Sur le marché national japonais, Sharp est en tête du classement avec 25,1% de parts de marché en 2007, selon IDC Japan. La compagnie espère ainsi trouver un débouché en dehors du Japon, complètement saturé et percer dans le marché chinois des téléphonies mobiles actuellement dominées par Nokia, Samsung et Motorola, qui occupent à eux trois 60% du marché chinois, selon Analysys International.

A part Sony Ericsson, la coentreprise entre les constructeurs japonais et suédois, Sharp sera la seule société japonaise à s’attaquer au marché chinois après le retrait ce mois-ci de Kyocera Corp qui n’a pu faire face à la concurrence. "Un nombre croissant de consommateurs veulent s'équiper en téléphones sophistiqués, tels que ceux dotés de caméras à la définition proche de celles de vrais caméra numériques, même s'ils sont chers," a ainsi expliqué Miyuki Nakayama, porte-parole de Sharp. "Les gens veulent de beaux écrans, surtout pour les Jeux Olympiques." La vente de ces combinés équipés d’écrans à cristaux liquides (ACL) haute de gamme, principalement destinés à une clientèle riche, commencera à partir du mois de juin 2008. [Via : Reuters] Crédit image : Softbank Mobile L’Atelier Asie - BNP Paribas Web : http://asie.atelier.fr Wap : http://asie.atelier.mobi