les produits informatiques, les réseaux et les services, baptisée Siemens Information Communication. Cette nouvelle entité de 50 milliards de marks (167,5 milliards de F), employant 100 000 perso...

les produits informatiques, les réseaux et les services, baptisée Siemens Information Communication. Cette nouvelle entité de 50 milliards de marks (167,5 milliards de F), employant 100 000 personnes pèse 40 % du chiffre d'affaires du groupe. Alain Tingaud, PDG de Siemens Nixdorf France affirme "nous devenons numéro un dans les télécoms et l'informatique et un acteur incontournable. Il n'y a pas d'équivalent, à moins de marier par exemple Alcatel et Compaq" tout en expliquant "les clients veulent pouvoir connecter leur micro-ordinateur portable à un bus Numéris ou à un téléphone mobile GSM, ne pas faire de différence entre les réseaux voix et les réseaux données". En réduisant l'importance du trafic voix au profit de celui des données, l'évolution d'Internet, il est vrai, transforme l'architecture des réseaux publics de télécommunications. Toutefois, bien que le mot convergence soit sur toutes les lèvres dans le secteur des technologies, les industriels restent partagés entre être des acteurs "globaux" cherchant à tout maitriser ou, au contraire, se concentrer sur une activité précise. (Le Figaro - 13/05/1998)