Le fonds d’investissement de l’entreprise vient d’investir dans plusieurs start-ups utilisant l’intelligence artificielle pour rendre le travail plus efficace.

Slack mise sur l’intelligence artificielle

Slack met les bouchées doubles pour enrichir l’expérience de ses utilisateurs. Et ça devrait passer par l’intelligence artificielle ! Sept mois après sa création, le fonds d’investissement en capital-risque de Slack, l’application de messagerie professionnelle, a investi un total de deux millions de dollars dans onze start-ups. Cette nouvelle vague d’investissements porte à quatorze le nombre total de jeunes pousses soutenues par Slack Fund.

Doté d’une enveloppe budgétaire de 80 millions de dollars, ce dernier investit principalement dans l’intelligence artificielle, de nombreuses entreprises financées proposant des bots capables d’automatiser des tâches laborieuses et répétitives.

Citons notamment Butter.ai, qui développe un assistant personnel aidant les employés à recueillir les connaissances disséminées dans leur entreprise, Wade and Wendy, qui mettent l’intelligence artificielle au service des ressources humaines, ou encore Konsus, permettant aux entreprises de trouver des indépendants en fonction de leurs besoins.

Rédigé par Guillaume Renouard